DOSSIER HIVER 20

INTERFÉRENCES 

L’interdiction de l’inceste, du meutre ou de l’anthropophagie ont permis l’éclosion de la civilisation, d’une relative pacification de l’humanité et des droits humains. Si les fonctions de ces interdits sont structurantes et légitimes, elle ne pourraient occulter la tendance naturelle des pouvoirs à vouloir en multiplier les recours. En libres-exaministes, il nous incombe de questionner continuellement l’usage des interdits, leur légitimité ainsi que celle de leurs fonctionnements en tant que modes de gestion champ sociopolitique.

L’incertitude globale qui plane actuellement touche par définition tous les acteurs et tous les secteurs de la société. Pourtant, l’optimisme règne. Pour preuve, le slogan #çavabienaller que nous avons vu se répandre sur fenêtres des maisons ainsi que sur les réseaux sociaux. Même si cet optimisme est le bienvenu, il est légitime de se questionner sur les adaptations et les orientations nécessaires à la résilience de nos sociétés démocratiques.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles