« Ce qui rend fou, ce n’est pas le doute, c’est la certitude. »

– F. Nietzsche

De manière générale, le Bruxelles Laïque Echos propose de rejeter l’injonction de réagir à chaud, d’avoir une opinion instantanée, toujours plus tranchée, sur tout ce qui fait l’actualité. Car ce réflexe a tendance à fabriquer des réponses simples, voire simplistes, aux questions complexes auxquelles nous sommes confrontés. Il est souvent aussi difficile que nécessaire de remettre nos propres idées reçues en question. Cela demande du temps, mais il sera toujours salutaire de se l’accorder et ce n’est pas nécessairement un cheminement austère.

Ce numéro propose de faire vivre la démarche libre-exaministe qui nous anime, en nous intéressant à l’esprit critique et aux questions liées aux croyances, au sens large du terme. Nous nous intéressons ici à la philosophie, en tant qu’action de la raison, nous permettant de nous émanciper de nos déterminismes particuliers. Ce qui est le fondement même de nos valeurs universalistes et laïques. Notre objectif consiste à  offrir des clefs à celles et ceux qui souhaitent explorer ou renouer avec la pratique du libre-examen. 

Les articles qui composent ce numéro déclinent la notion d’esprit critique en se demandant ce qu’il est, mais aussi ce qu’il n’est pas, à travers une analyse de son rapport au langage, à la question de la connaissance, à la question de l’action, sous l’angle de la psychologie ou de la rationalité des croyances, notamment dans leurs dimensions sociales et politiques. La relation entre croyances et esprit critique est analysée autant du point de vue individuel, que de l’action collective et de la société dans son ensemble. Loin de prétendre trancher des débats presqu’aussi vieux que le monde, les auteurs invitent aussi à s’interroger sur la sauvegarde de l’esprit critique face aux thèses complotistes qui ne cessent de fleurir en cette période troublée, où l’on tente de nous faire croire à tout et à son contraire.

Nous vous souhaitons une lecture fertile en réflexion et sommes impatients de pouvoir faire vivre à nouveau la démarche avec vous, lors de nos apéros sceptiques, dès que la situation le permettra.

Dans la même catégorie

Share This