Lors de ma prise de fonction comme directeur artistique du Théâtre National Wallonie-Bruxelles, j’hérite d’une mission aussi vague et infinie qu’honorable : “élargir le public”. Par ailleurs, je constate progressivement, la trentaine ficelée, qu’un abysse se dessine...